Climat-Air-Énergie : les grands enjeux


La CINOR a réalisé un diagnostic de territoire à La Réunion, afin d’identifier les grands enjeux liés à l’air, au climat et à l’énergie. Voici ces enjeux :

graphique consommation énergie territoire cinor 2018

– Le secteur des transports est le premier consommateur d’énergie et émetteur de gaz à effet de serre sur le territoire de la CINOR. 
Le transport routier représente 33% des consommations d’énergie fossiles et 22% des émissions de gaz à effet de serre. Le transport aérien, du fait de la présence de l’aéroport de Sainte-Marie, représente 42% des consommations d’énergie fossiles et 26% des émissions de gaz à effet de serre. La mobilité active et décarbonée est donc un enjeu fort du PCAET.

– La consommation d’électricité du résidentiel tertiaire et industriel représente 25% des consommations du territoire et engendre 37% des gaz à effet de serre. La maîtrise de la consommation électrique, fortement carbonée à La Réunion, est donc également un de ces enjeux.

Les enjeux PCAET

– Le développement des énergies renouvelables : l’électricité étant majoritairement produite par des énergies fossiles à La Réunion, l’avenir du territoir de la CINOR se trouve donc dans les énergies renouvelables. La CINOR dispose d’un grand potentiel : l’énergie solaire (thermique et photovoltaïque) et le potentiel énergétique des déchets et de la biomasse (bio-déchets et déchets verts) doivent être valorisés.

graphique-gaz effet de serre

– Les changements climatiques : Les secteurs les plus impactés par le changement climatique sur le territoire de la CINOR sont l’aménagement, la gestion de l’eau, les transports, la biodiversité et l’environnement. Ces éléments doivent être pris en compte dans les actions menées par et avec la CINOR.

– Le stockage du CO2 : La capture du dioxyde de carbone par les écosystèmes et le bois des constructions permet aujourd’hui d’absorber 6% des émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer la qualité de l’air. La végétalisation, la protection des forêts et l’utilisation du bois local dans la construction pourront permettre la réduction du CO2 sur le territoire de la CINOR.

– La qualité de l’air : même si la qualité de l’air est plutôt bonne à La Réunion, certains dépassements de seuils ont été observés à proximité des grands axes routiers. La CINOR doit être vigilante dans ce domaine.

Zone CINOR vue aérienne

 

Pour en savoir plus :

Téléchargez la synthèse du profil climat de La CINOR